Comment faire une analyse de concurrence en SEO ?

En référencement naturel, l’analyse de la concurrence est indispensable pour définir une stratégie de visibilité gagnante et la maintenir sur la durée. Elle permet d’évaluer la difficulté du marché, de connaître les principaux concurrents, et d’estimer entre autres les efforts nécessaires pour obtenir de bonnes performances dans les pages de résultats de recherche (SERP). Pour réussir une analyse de concurrence SEO, il faut suivre un cheminement bien défini. Tendances Media vous présente quelles sont les étapes de ce processus et en quoi elles consistent.

Identifier vos concurrents en SEO

La première étape de toute analyse de concurrence SEO est l’identification claire de vos principaux concurrents. À ce niveau, il est important de savoir que vos concurrents sur la SERP peuvent ne pas être ceux avec qui vous partagez le marché, c’est-à-dire vos concurrents directs dans le sens économique du terme. Il s’agit ici de relever les pages qui occupent déjà les premières positions dans les résultats de recherche sur les mots-clés principaux que vous ciblez. Par exemple, si votre activité est la vente de t-shirt en coton, vous devez relever tous les sites, blogs comme boutiques en ligne, qui apparaissent en première page pour cette requête spécifique « t-shirt en coton ». Procédez également de la sorte pour toutes les principales déclinaisons de votre requête principale : t-shirt en coton pour homme, t-shirt en coton pas cher, t-shirt en coton.

Il est important d’être assez spécifique à cette étape pour ne pas obtenir des résultats génériques. Pour reprendre l’exemple précédent, une mauvaise idée serait de baser les recherches sur le terme « tshirt » tout court. Bien qu’il corresponde au secteur d’activité de l’entreprise, il est bien trop générique pour fournir des données pertinentes et exploitables. Vous pouvez vous faire accompagner par une agence de communication digitale comme Tendances Media afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Faire une liste de mots-clés

Après avoir identifié vos concurrents, il faut à présent étudier les mots-clés sur lesquels ils sont positionnés. Cela vous permet de détecter d’où provient leur trafic et d’étoffer à votre tour votre liste de mots-clés. Pour y arriver, l’utilisation d’un outil d’analyse de mots-clés est nécessaire. Les plus connus sont :

  • SEMRush ;
  • Ranxplorer ;
  • Yooda Insight ;
  • SEOQuantum ;
  • SEObserver.

À l’issue de cette étape, vous pourrez restreindre votre liste de concurrents aux sites ayant le plus grand nombre de mots-clés positionnés ou à ceux qui sont positionnés sur une niche spécifique.

Analyser de plus près chaque site concurrent

Avec votre short-list de principaux concurrents, vous pouvez désormais procéder à une analyse approfondie de chaque site. L’objectif est d’identifier les facteurs qui expliquent les bonnes performances de ces sites dans les SERPs. Pour cela, vous devez vous pencher sur divers éléments.

Analyser l’architecture ou l’arborescence

Pour comprendre la raison pour laquelle une ou plusieurs pages d’un site ont d’excellentes performances dans la page de résultat de recherche, un bon point de départ est d’analyser son arborescence. Quel est le lien sémantique qui existe entre ses pages ? Comment est fait le maillage interne du site ? Combien de niveaux de navigation y a-t-il et comment sont-ils organisés ? Y a-t-il une relation entre les différentes pages de catégorie ou entre la section blog et les pages produits ? Trouver les réponses à ces questions vous permettra de déterminer la structure ou l’arborescence la plus efficace à mettre en place afin d’être compétitif dans les SERPs. Vous réussirez également à mieux orienter votre stratégie de maillage interne.

Étudier la stratégie de contenu

Le contenu constitue l’un des piliers du SEO. Il est donc impensable de faire une veille concurrentielle sans se pencher sur cet important levier de visibilité. Ici, il s’agira d’étudier la stratégie de contenu de chaque site concurrent pour relever :

  • Les mots-clés utilisés dans les articles et leurs fréquences ;
  • Les emplacements auxquels les mots-clés sont utilisés ;
  • Le nombre de mots que contiennent en moyenne les pages principales ;
  • La structure des contenus.

Grâce aux résultats de cette analyse, vous pourrez vous inspirer de ce qui marche déjà afin de mettre en place une stratégie de contenu performante d’un point de vue SEO et adaptée à votre thématique.

Vérifier l'aspect technique

L’analyse de l’aspect technique des sites concurrents est aussi un exercice important pouvant pour permettre de bien régler vos paramètres. Une attention particulière doit être portée à la vitesse de chargement, au code source, à l’affichage des publicités, popup et autres éléments dynamiques ainsi qu’au design. Après avoir obtenu les données, comparez-les pour en tirer les conclusions qui s’imposent. Bien souvent, les sites qui affichent d’excellentes performances SEO sont ceux dont l’aspect technique est très bien optimisé. Google apprécie les sites qui offrent une excellente expérience utilisateur.

Faire une étude de backlinks

Le netlinking est indispensable pour réussir une stratégie SEO. Dans le cadre de votre analyse concurrentielle, vous devez donc analyser la popularité et le profil de liens (backlinks) des sites compris dans votre short-list. Cela vous permettra de savoir approximativement l’effort qu’il vous faut fournir pour positionner favorablement vos pages sur la SERP. Vous pouvez vous demander la provenance des liens de vos concurrents et les ancres qu’ils utilisent. Vous pouvez également vous questionner sur leur score de popularité (Trust Flow, Citation Flow, ou autres métriques) et sur les pages qui reçoivent le plus de liens.

Avec un outil d’analyse de liens, vous pouvez recueillir en un clin d’œil toutes ces informations et les croiser. Certains sites peuvent exploiter des pratiques de Black Hat SEO pour se retrouver en première page de Google. Même si ces stratégies semblent efficaces, ce ne sont pas des exemples à suivre. Elles peuvent donner lieu à des pénalités et à une perte de visibilité du jour au lendemain.

Étudier l'activité et la présence sur les réseaux sociaux

Même s’il semble faible, l’impact des réseaux sociaux sur le référencement SEO d’un site web n’est pas à négliger. Il faut donc en tenir compte lors d’une analyse concurrentielle. L’objectif ici est d’identifier le niveau d’engagement ou d’interaction que vos concurrents génèrent sur leurs plateformes sociales ainsi que les types de contenus qu’ils publient. Ces signaux sont parfois pris en compte par l’algorithme de Google pour juger de la notoriété et de la crédibilité des sites web.

Faire de l'analyse concurrentielle un processus continu

En référencement naturel, l’analyse et la veille concurrentielle sont des processus continus. Vous devez surveiller constamment les métriques SEO de vos concurrents afin d’avoir en temps réel un aperçu de leurs performances et de leur évolution : trafic organique, mots-clés positionnés… Il est aussi important d’être constamment au courant de l’actualité des moteurs de recherche. Cela permet de se mettre rapidement à jour en cas de changement algorithmique et de garder une longueur d’avance sur vos concurrents. C’est pourquoi vous pouvez vous faire aider d’une agence de communication digitale comme Tendances Média pour vous accompagner dans votre analyse de la concurrence en SEO.

Article suivant

Abonnez-vous à notre newsletter

    J'accepte de recevoir les newsletters de tendances.media et de ses partenaires.

    Nos derniers projets

    Tous droits réservés © Tendances Media - Linkibe Media Groupe 2021 -

    Mentions Légales